PRESENTATION DE L’ONG AIDE AU DEVELOPPEMENT DURABLE (ADD)

Création

L’Association Aide au Développement Durable (ADD) est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) malienne légale à but non lucratif créée sous le Récépissé N°003/P-CT du 19 Janvier 2008. Elle est devenue une ONG par la signature de l’Accord Cadre sous le N°001487 / 01976 du 4 Mai 2018 du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MATD) du Mali.

Buts

L’ONG ADD a pour but de participer au développement des collectivités locales à la base, en mettant un accent particulier sur l’épanouissement des femmes, l’implication des jeunes et l’inclusion des minorités dans les zones de conflit et des zones affectées par les catastrophes.

Vision

L’ONG ADD se veut d’être une référence en matière de politiques et de stratégies de développement rural et urbain axées sur la responsabilité et l’autonomie de ses partenaires. Pour cela, elle agit de concert avec les acteurs des milieux ruraux et urbains pour accompagner les plus vulnérables dans la construction de leur lendemain meilleur.

Missions

La promotion de l’inclusion, de la stabilisation pour la paix, accès à la justice, sécurité axée sur les personnes, lutte contre les violations de droit de l’homme, violences basées sur le genre et la lutte contre la pauvreté au Mali, notamment dans les régions affectées par les crises, sont les principales missions que l’ONG ADD entend accomplir.

Valeurs

Le respect de la dignité humaine, le partage sans distinction, le service aux plus vulnérables, la neutralité, l’indépendance et le témoignage sont entre autres les valeurs que l’ensemble de l’organisation incarne.

Les parties prenantes

Les parties prenantes sont les suivantes :

  • Le Gouvernement de la république du Mali ;
  • Les organisations de la société civile (organisations féminines, jeunes, les leaders religieux et traditionnels) ;
  • Les forces de défense et de la sécurité ;
  • Les mouvements armés signataires de l’Accord pour la paix.

Bénéficiaires directs

La majorité des projets réalisés par l’ONG ADD sont au bénéfice des communautés à la base en général, et singulièrement au profit des :

    • Femmes et jeunes filles ;
    • Enfants de 0 à 5 ans ;
    • Personnes marginalisées (handicapés, minorité) ;
    • Réfugiés et les personnes déplacées.

Zones d’interventions

Pilotée par l’équipe de coordination depuis Bamako, L’ONG ADD a implanté plusieurs projets/ programmes dans le centre et le nord du Mali. Il s’agit notamment des régions de Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal.

En 2023, l’ONG ADD est présente dans quatre régions administratives et le district de Bamako, elle couvre 09 cercles et 29 communes sur l’ensemble du territoire national.

Approches

Pour une réalisation efficace et efficiente de ses missions, l’ONG ADD met en place un ensemble d’approches qui se déclinent comme suit :

    • Une approche de concertation participative et inclusive ;
    • Une approche de sensibilité aux conflits ;
    • Une approche sensible au genre ;
    • Une approche d’information / Education / communication ;
    • Une approche de coordination et dessynergies inter -acteurs dans nos zones d’intervention ;
    • Une approche d’évaluation à la fois quantitative et qualitative.

Adhésion aux plateformes, consortium ou réseaux

Avertie de la pertinence des synergies, l’ONG ADD est une organisation favorable aux partenariats locaux, nationaux et internationaux. C’est dans cette dynamique qu’elle a intégré onze (11) groupements d’organisations à tous les niveaux. Ainsi elle est membre :

  • Du Consortium ONG ADD et AVSF de Kidal et ADEFEN d’Aguelhok : projet sur les Violences Sexuelles Basées sur le Genre (VSBG) financé par WPHF en partenariat avec ONU-FEMMES dans la région de Kidal ;
  • Du Consortium ADD PROJET JUST FUTURE composé de trois ONG nationales maliennes (ADD, Groupe Gourma, et AJAAH) financé par le Ministère des Affaires Etrangères des Pays- Bas à travers les organisations internationales (CORDAID, ASSN et SFCG) ;
  • De la Plateforme de 15 ONG, appelée P15 intervenant dans la zone des trois frontières (Burkina Faso, Niger et Mali) dans le domaine de l’assistance, réhabilitation physique, psychologique et soutien matériel aux victimes des crimes les plus graves commis au Mali depuis 2012 ;
  • Du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest ;
  • Des Organisations de défenseurs des droits l’Homme au Mali ODDH Mali ;
  • De la Plateforme du fonds FFPH en anglais WPHF ;
  • De Global Network of Women Peace builders (GNWP);
  • Du Cluster protection ;
  • Alliance « Renforcer le courage Civique » TRIJEUD et ADD, projet Surveillance, Documentation et Rapportage sur les violations et abus de droits de l’homme dans la zone des trois frontières (Mali, Niger et Burkina-Faso) ;
  • Membre du PADEV Mali (Portail Associatif pour le Développement du Mali) ;
  • Membre de coordination des ONG dans les régions de Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal ;
  • La coalition des citoyens pour le sahel.

Nos partenaires techniques et financiers en 2024

A la suite des évaluations préliminaires de l’ONG ADD réalisées par leurs soins, ces organisations internationales non gouvernementales, ces entreprises multinationales et ces particuliers ont fait confiance aux capacités professionnelles et aux techniques de gestion de financement de l’ONG ADD. Ces partenaires sont :

  • WPHF en partenariat avec ONU FEMMES ;
  • Search For Common Ground /Ministère des Affaires Etrangère des Pays-Bas;
  • CORDAID /Ministère des Affaires Etrangère des Pays-Bas;
  • ASSN (Réseau africain du secteur de la sécurité) /Ministère des Affaires Etrangère des Pays-Bas ;
  • Commissariat à la Sécurité Alimentaire rattaché à la Présidence de la République du Mali ;
  • Amnesty International Néerlandaise ;
  • Fonds au Profit des Victimes (FPV/CPI) ;
  • INTERPEACE / Union Européenne.

Capacité financière annuelle de l’ONG ADD en 2023

F CFA

Euro

DOLLAR

Année

573 681 706

874 572,123

876 671,729

2023